Baume du Tigre Bien Mieux

On raconte que le baume du tigre aurait été inventé à la fin du XIXème siècle par un herboriste chinois qui lui donna le nom de son fils ‘Aw Boon Haw’, nom signifiant « Tigre doux.
Les indications du baume du tigre sont nombreuses. Sa consistance rend son application facile. Pour autant, il est de bon sens de respecter les indications et contre-indications éventuelles.

COMPOSÉS ET PRINCIPES ACTIFS

Le Baume du Tigre classique contient entre 17 et 25% de camphre (antiseptique et tonicardiaque), 10% de menthol (anesthésique local et décongestionnant), 10% d’huile de menthe poivrée (antimigraineux, antiémétique), 7% d’huile de cajeput (antiseptique, antinévralgique, antispasmodique, expectorant), entre 1 et 2% d’huile de clou de girofle (antibactérien, antiseptique, analgésique, insecticide) et de la paraffine qui permet de donner de la consistance au baume.

Le camphre en vertu de ses propriétés antiseptiques, a été utile pendant les grandes épidémies, comme celle du choléra en 1831-1832, ou encore celle de la grippe asiatique, quelques années après la Seconde Guerre mondiale.
Dans le baume du tigre, le camphre confère aussi des vertus d’antalgiques utiles en cas de contusions et de douleurs musculaires. Quant aux propriétés tonifiantes du végétal, elles sont remarquables en cas de bronchite, par exemple.

Le menthol possède des vertus d’antipyrétique, d’anesthésique local, de désinfectant, de pesticide et de décongestionnant. Dans le baume du tigre, le menthol a un effet remarquablement efficace contre les démangeaisons causées par le prurit qui survient après une piqûre d’insecte. Il dégage les bronches et soulage la douleur. Aristote s’en servait déjà comme antidouleur local. Cette substance très active soulage aussi maux de tête et sinusites, et apaise les douleurs rhumatismales, musculaires.

L’huile de clou de girofle est un extrait végétal connu depuis très longtemps. Elle sert dans la fabrication d’onguents ophtalmiques et a aussi un effet anesthésiant qui, en application cutanée, peut être très utile en cas de piqûres d’insectes ou de douleurs musculaires.

L’huile de cannelier de Chine provient d’une plante chinoise (le cannelier de Chine) qui ressemble assez au laurier. L’écorce de cette plante sert pour la fabrication d’une épice : la cannelle chinoise. L’huile qui est tirée de cette plante possède de nombreuses vertus très intéressantes et sert en médecine chinoise depuis plus de 6000 ans.
Entre autres actions bénéfiques, elle est efficace pour stimuler le système nerveux et le système respiratoire. Elle fluidifie le sang et active la circulation sanguine quand elle est utilisée en application locale.

Il existe deux formes de baume du tigre, le rouge et le blanc. Le rouge contient de l’essence de cassis ; le blanc contient de l’eucalyptus.

Dans le baume du tigre blanc, l’huile essentielle d’Eucalyptus est indiquée pour les traitements de troubles respiratoires divers. Il procure un soulagement en cas d’allergies respiratoires diverses. L’huile de l’eucalyptus est aussi connue pour ses effets apaisants en cas de symptômes de la toux, du rhume, etc.

 

Fabrication maison du baume du tigre, deux recettes.

1. La plus simple mais avec beaucoup de précaution à prendre :

Ingrédients :

– 300mg de cire d’abeille (perles jaunes), en vente en boutique bio,
– 10 gouttes d’Huile essentielle de camphre,
– 9 gouttes d’Huile essentielle de menthe poivrée,
– 7 gouttes d’Huile essentielle d’eucalyptus citronné,
– 5 gouttes d’Huile essentielle de cannelle,
– 5 gouttes d’Huile essentielle de giroflier.
– 60ml d’huile d’olive.

1. Commencez par faire fondre doucement l’huile d’olive et les perles de cire d’abeille au bain-marie. Laissez reposer quelques minutes jusqu’à ce que ce soit froid.
2. Versez ensuite le mélange dans un bocal en verre.
3. Ajouter au mélange les quantités mentionnées d’huile de cannelle, de camphre, de menthe poivrée, de clou de girofle et d’eucalyptus.
4. Bien mélanger avec une baguette.
5. Laisser refroidir et durcir au réfrigérateur pendant environ 20 minutes. Voilà c’est prêt.

Attention aux contre-indications :

– L’huile essentielle de camphre est neurotoxique, déconseillé aux personnes épileptiques, femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants. En raison de la présence de limonène et de linalol, risques d’allergiques,
– L’huile essentielle de menthe poivrée est interdite pour les enfants, les personnes hypertendues, les femmes enceintes ou allaitantes.
– L’huile essentielle d’eucalyptus citronné tout comme la cannelle est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants.
– L’huile essentielle de giroflier est dermocaustique. Il faut faire un test au creux du coude pour observer l’absence de réaction. Également déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants, aux personnes hypertendues ou hépatiques.

Utilisation :

Appliquez une petite quantité de baume du tigre sur la zone concernée avant de la masser. Massez par exemple, sur les tempes pour réduire l’intensité des maux de tête.
Il peut également être utilisé pour traiter les douleurs musculaires et articulaires (torticolis, tendinites, courbatures dues aux efforts physiques), les maux de gorge (une pointe sur la gorge et masser délicatement jusqu’à la poitrine), les rhumes et les sinus congestionnés.

2. Autre recette :

Voici une recette à base de cire d’abeille et d’huile de coco. Alternative à la 1ère recette.

Préparation :
1. Mettez environ 60 g d’huile de coco et 15 g de cire d’abeille dans une casserole. Il vous est possible de remplacer l’huile de coco par de l’huile d’olive.
2. Mettez entre 2 et 4 tasses d’eau dans une casserole plus grande que la précédente, et placez cette dernière au bain-marie dans la grande casserole.
3. Remuez vos ingrédients sur un feu moyen jusqu’à ce qu’ils fondent complètement. L’agitation du mélange est aussi importante pour que les ingrédients ne brûlent pas.
4. Lorsque les ingrédients ont fondu, retirez-les du feu et ajoutez au mélange 10 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, une même quantité d’huile essentielle de menthe poivrée et enfin 5 gouttes d’huile essentielle de clou de girofle.
5. Remuez le mélange jusqu’à obtention d’un tout bien homogène et laissez le mélange refroidir quelques minutes.
6. Ensuite, faites bouillir une quantité d’un litre d’eau dans une autre casserole et versez-y une cuillère à soupe de saule, de sauge écrasée et de gaulthérie (thé des bois). Laissez le mélange bouillir jusqu’à ce que la quantité du liquide se réduise de moitié.
7. Puis, enlevez les herbes présentes dans ce liquide en filtrant avec précaution, puis ajoutez-en 1 ou 2 cuillères dans le mélange de cire réalisé initialement.
Ce dernier mélange devra à nouveau être chauffé dans le bain-marie de longues minutes pendant que vous remuez le tout.
Renversez ensuite le mélange dans un récipient, puis mettez ce dernier dans un endroit frais pour que la température de votre préparation baisse complètement.

Important

Conservation de vos préparations :
Pour bien conserver vos préparations maison, gardez à l’esprit les consignes suivantes :

• Conservez-la à l’abri de la lumière directe du soleil et dans un endroit frais et sec
• Conservez votre préparation dans un contenant hermétique.
• Vous pouvez utiliser cette recette de baume du tigre aux huiles essentielles jusque 3 mois après préparation. Au-delà, il existe des risques de réactions cutanées, car aucun produit chimique n’est utilisé pour préserver le baume. Aussi, arrêtez d’utiliser votre baume du tigre s’il y a un signe de détérioration ou de moisissure, et au-delà de ce délai.

Précautions d’emploi :

-respectez les contre-indications mentionnées plus haut, respectivement pour chaque huile essentielle,
– Le baume du tigre ne doit être utilisé qu’en usage externe.
– Il ne doit pas être appliqué sur les muqueuses,
– Ne doit pas entrer en contact avec les yeux, ni être appliqué sur une peau irritée
– Il est déconseillé de l’utiliser en même temps qu’un traitement homéopathique.
– Ne pas couvrir la zone traitée (pas de bandage, pansement)
– Pas de bouillote, coussin chauffant sur la zone traitée. Ne pas vous exposer au soleil après application.

Et pour sourire…N’oubliez pas qu’il vaut mieux prendre conseil et se renseigner. Nous sommes à votre écoute. 

Les conseils et informations donnés dans les pdf, articles, ou sur tout autre support fournis par Bien Mieux S.A.S ne peuvent en aucun cas, remplacer une prescription ou le diagnostic d’un médecin, ni se soustraire à un avis médical.
Lorsque vous êtes en suivi médical, prévenez impérativement votre médecin/thérapeute ou pharmacien, que vous désirez adjoindre les huiles essentielles à votre traitement en cours.

Abonnez-vous à notre newsletter, votre 1er cadeau vous attend.

Recevez en avant-première, les articles & conseils Bien Être et des surprises.  Restez informés des nouveautés.

Pour vous remercier en tant qu'abonnés, recevez votre 1er cadeau à télécharger : un pdf avec des conseils simples et des informations pratiques

Merci de vous être abonné à la newsletter Bien Mieux S.A.S. Votre pdf à télécharger arrive. Regardez votre boite mail et vérifiez vos spams.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure navigation sur notre Site. En continuant, vous acceptez cet usage. - We use cookies in order to give you the best possible experience on our website. By continuing to use this site, you agree to our use of cookies.
J'accepte. - Accept
Privacy Policy